Reims Métropole compte 16 communes depuis le 1er janvier 2013. Les communes de Champigny, Villers-aux-Noeuds, Champfleury, Trois-Puits, Taissy, Saint-Léonard, Puisieulx, Sillery, Prunay et Cernay-lès-Reims sont venues rejoindre Bétheny, Bezannes, Cormontreuil, Reims, Tinqueux et Saint-Brice Courcelles.
Elle a en charge la gestion de plusieurs services publics sur ce territoire dont l'eau, l'assainissement, l'éclairage public, les études en matière de développement économique et les transports publics urbains.

Reims Métropole, en tant qu'Autorité Organisatrice, a confié à la société concessionnaire MARS une mission de gestion de service public. Cette mission est entendue au sens large : sous la marque commerciale CITURA, MARS a ainsi la responsabilité de l'exécution du service en organisant, de la manière la plus pertinente, la mise en place des moyens et ce, dans le respect des principes d'égalité, de continuité et de mutabilité du service ainsi que dans le souci d'obtenir les meilleures performances pour la satisfaction des usagers et de l'Autorité Organisatrice.

En tant qu'Autorité Organisatrice à l'intérieur du Périmètre des Transports Urbains (PTU), Reims Métropole oriente et définit la politique générale des transports urbains et les objectifs à atteindre. Elle décide la création, la modification ou la suppression des lignes et des services.
Reims Métropole valide les tarifs proposés par MARS, afin d'obtenir la meilleure utilisation sur le plan économique et social du système de transport.


Historique

- Le 10 juin 1964 , le District de Reims est créé par arrêté préfectoral

- Le 1er janvier 2002, la Communauté de Communes de l'Agglomération de Reims (C.C.A.R.) succède au district urbain

- Le 1er janvier 2004, la Communauté d'Agglomération de Reims (C.A.R.) succède à la C.C.A.R

- Reims Métropole succède à la C.A.R. le 21 novembre 2005

- Extension du PTU avec l'arrivée de 10 nouvelles communes, le 1er janvier 2013

www.reimsmetropole.fr